J-30 !

Publié le 9 Septembre 2016

J-30 !

Dans la série des J-quelque chose, voici le J-30 !

Alors si vous vous demandez ce que l’on peut bien faire à 30 jours du départ pour Séoul, ben c’est très simple : on se demande si on a rien oublié.

Bon, forcément, en plus des derniers préparatifs, nous nous sommes rajouté un challenge, sinon ça ne serait pas drôle. Donc après avoir pris 2 semaines de vacances (ben quoi ?) et préparé la rentrée des classes, nous avons organisé nos 80 ans sur le thème du voyage, ça ne s’invente pas, afin de réunir tout le monde avant le futur départ. Merci à tous et à toutes d’avoir répondu présent, ce fut une chouette journée !

The cabin crew

The cabin crew

Sinon ça court, ça s’agite dans tous les sens, ça réfléchit, ça bougonne, ça s’affole car même si on est large, il faut bien dire que ça se rapproche grave.

Nous avons donc vendu notre Superbe 4x4 Porsche Cayenne 26 cylindres, 42 essieux, 34 roues motrices ce qui nous permettra de tenir 10 mois………. et puis… le carrosse s’est transformé en fiat et en smart, adieu veaux, vaches, cochons j’me suis réveillé. Bref les voitures sont parties vers d’autres départementales, la dernière faisait un peu sont « Tanguy » mais elle vient enfin de nous quitter.

On s’est également offert les services de stylistes très tendances dans le monde des baroudeurs, j’ai nommé decathlon et go sport… Merci au bon coin pour le débarras et les euros grapillés par ci, par là pour acheter nos bagages.

J-30 !

Plus la date se rapproche et plus nous ressentons un sentiment paradoxal: l’excitation positive du départ et le stress de savoir si nous allons y arriver, si nous aurons assez de temps pour boucler les derniers préparatifs.

Plusieurs personnes nous ont dit « vous avez de la chance ».

Affronter une terre inconnue en partant à l’autre bout du monde n’est pas une question de chance, mais bel et bien une question de choix et de volonté. C’est le résultat de longues heures de travail et de concessions. Non je n’ai pas de chance, j’ai décidé de le faire et tu as le choix aussi…

Certains vous disent qu’ils auraient peur à votre place et que vous avez bien du courage. Oui il faut sûrement du courage pour se lancer. Ce qui n’empêche pas une certaine appréhension mais si c’est ce que l’on souhaite, la motivation prend vite le dessus.

Nul doute que le jour du départ nous ne serons pas très sereins… mais déterminés !

Pour les enfants c’est un peu abstrait tout ça, même si pour Ulysse c’est plutôt un sentiment d’inquiétude qui domine. « Rater » l’école pendant une année ça vaut bien quelques sacrifices non ? (vous en avez jamais rêvé vous ? ...) Et pour Nausica il faudra juste prévenir le père noël de passer nous voir au Cambodge.

PS: je ne vous avais pas dit mais Estelle n’aime pas l’avion… chuuuut.

heureusement j’ai trouvé une petite video pour la rassurer ici :

ou plus sérieux là :

Rédigé par :D

Publié dans #partir

Repost 0
Commenter cet article