A la rencontre des Geishas

Publié le 8 Novembre 2016

A la rencontre des Geishas

Lorsque nous avons préparé notre voyage, je disais à Damien que je souhaitais aller à Kyoto pour (espérer) voir une Geisha.

Hasard du calendrier, se tenait aujourd'hui 8 novembre le Festival de Kanikakuni dans le quartier de Gion.

Nous nous sommes donc levés de bonne heure et de bonne humeur pour nous rendre au pont de Shirawaka.

C'est ici que chaque année, Maiko et Geiko (nom donné aux Geishas à Kyoto) viennent offrir des fleurs devant la statue commémorative d'Isamu Yoshii. Un célèbre poète et dramaturge qui aimait le district de Gion (1886.1960).

Inutile de dire que nous n'étions pas les seuls au rendez-vous !

Nous avons eu beaucoup de chance d'assister à cette cérémonie, aussi rare que rapide...5 minutes chrono...mais riche en émotions car exceptionnelle.

 

A la rencontre des Geishas
A la rencontre des Geishas
A la rencontre des Geishas
A la rencontre des Geishas
A la rencontre des Geishas

Savez vous ce que signifie le terme Geisha ?

Geisha = Personne de l'art

Une geisha est au Japon une artiste et une dame de compagnie, qui consacre sa vie à la pratique artistique raffinée des arts traditionnels japonais. Elle effectue des prestations d'accompagnement et de divertissement pour une clientèle très aisée.

Dans le Kansai les apprenties-geishas sont appelées « maiko » et les plus célèbres sont celles de la ville de Kyoto. Maiko signifie « enfant qui danse » car durant les banquets elles exposent principalement leurs talents de danseuse.

Pour devenir une artiste professionnelle, une apprentie suit une formation de plusieurs années. Une jeune femme ne peut être apprentie qu’entre l’âge de 15 ans et 20 ans, au-delà elle fera ses débuts directement comme geiko à condition d’avoir une formation artistique.

Apprenties et geishas se différencient à leur coiffure.

Geiko à gauche et Maiko à droite

Geiko à gauche et Maiko à droite

Là où les kimonos des apprenties affichent des couleurs voyantes et des motifs couvrant sa surface, les kimonos des geishas offrent des couleurs et des motifs plus subtils convenant à leur statut d’adulte alors que les apprenties sont considérées comme des enfants (d’où leur âge, situé entre 15 et 20 ans).

La ceinture du kimono, l’obi, est noué différemment selon la région et le statut. 

L’oshiroi est une poudre blanche que les apprenties et les geishas mélangent à de l’eau et appliquent sur leur visage, leur cou et leur nuque après les avoir recouverts d’huile de camélia protectrice.

Puis elles complètent leur maquillage avec du fard à paupières rouge, de l’eye-liner noir et des lèvres rouge vif. Plus une geisha avance en âge plus son maquillage se fait discret, elle cesse de le porter vers trente ans ainsi que la perruque et le kimono à traîne (sauf lors de représentations sur scène).

 

Vous trouverez plein d'autres informations sur la vie des geishas sur le net...

pour résumer

pour résumer

 

Au détour d'une rue, nous avons fait une autre rencontre que nous nous sommes fait un plaisir d'immortaliser !

 

A la rencontre des Geishas
A la rencontre des Geishas

Rédigé par :e

Publié dans #asie

Repost 0
Commenter cet article