Kyoto

Publié le 8 Novembre 2016

Kyoto

Nous continuons notre balade sur l'ile principale, Honshu, avec un arrêt de 12 jours dans l'ancienne capitale japonaise. Nous logeons au calme sur les hauteurs de la ville, chez Momoko et Tsutomu. 

"Notre" maison.

"Notre" maison.

Changement de décor, la ville à presque l'allure d'un village... Il y a des petites rivières bordés d'arbres qui traversent l'agglomération et peu de buildings imposants. Ambiance beaucoup plus authentique et traditionnelle que les villes précédentes.  Voici quelques images pour vous donner un aperçu.

Kyoto
Kyoto
Kyoto
Kyoto
Kyoto
Kyoto
Kyoto

La ville regorge de temples et de sanctuaires tous plus beaux les uns que les autres ... nous devons faire des choix car malgré tout le temps que nous avons à disposition ça ne suffira pas.

Nous avons commencé par Heian Jingu Shrine, un sanctuaire rouge (la couleur rouge à un rôle protecteur contre les mauvais esprits), puis le Shoren temple suivi de Chion temple, Kodaiji temple, Ryozen Kannon. On prévoit d'aller voir Nanzenji temple, Ginkakuji temple (le pavillon d'argent), Honen-in temple, kinkakuji temple (le pavillon d'or), Adashino Nenbutsu ...  Je vous avais prévenu.

Et enfin les rues typiques du quartier de Gion et la rue de Sannenzaka. C'est dans ce quartier qu'il est possible d'apercevoir, si on a beaucoup beaucoup de chance, une Geisha ou une Meiko (apprentie Geisha). 

Kyoto
Kyoto
Kyoto
Kyoto

MAIS parmi tous ces sanctuaires il y en a un qu'il ne faut absolument pas rater : Fushimi inari-Taisha !!! Déambuler sous ces dizaines de milliers de torii disséminés dans la montagne est un enchantement sans fin. Une source intarissable pour remplir vos carte SD.

Contrairement à ce qu'on pourrait penser, ces torii (les portiques rouges) ont été financés par des hommes d'affaires, des sociétés ou de grands groupes. Au dos de chacun des poteaux, leur nom est inscrit ainsi que la date de pose.

Si on ne lit pas le japonais, cela rend assez esthétique, mais ça n'en reste pas moins une forme de publicité. D'autant que tous les torii ne sont pas aussi bien entretenus que ceux d'en bas. Même si beaucoup ont perdu de leur carmin éclatant et certains ont même été déracinés, c'est incontournable.

Prévoir la journée, sans oublier le pique nique, pour faire le tour de tous les sentiers et des autels. Car avec le nombre d'endroits photogéniques qui jalonnent le parcours, le temps va passer vite...

 

 

Kyoto
Kyoto
Kyoto
Kyoto
Kyoto
Kyoto
Kyoto

Et pour vous mettre en appétit voici de quoi flatter vos papilles et vos yeux :

Kyoto
Kyoto
Kyoto
Kyoto
Kyoto

Rédigé par :D

Publié dans #asie

Repost 0
Commenter cet article