Huahiné

Publié le 10 Avril 2017

Huahiné

Nous quittons les îles du vent pour les îles sous le vent. A 20 minutes de Moreaa nous voici sur Huahiné l’authentique. Hébergés chez Tinau, qui loue aussi des voitures et un bateau pour faire le tour du lagon, nous rentabiliserons notre au séjour au maximum.

Autant vous l’avouer tout de suite, ce sera notre coup coeur. Des gens simples et adorables, des paysages variés et des petites plages magnifiques, un lagon et des motus incroyables et tous les fruits que vous voulez … what else ?

Elle est aussi réputée pour sa vanille et ses pastèques. Les ananas sont à tomber par terre.

Huahiné
Huahiné

Ce qui est sympa ici c’est aussi de pouvoir rouler à l’intérieur de l’île et de profiter ainsi des beaux paysages luxuriants. Il y a également une ferme perlière posée au milieu du lagon et les fameuses anguilles sacrées aux yeux bleus, près du village de Faie. Huahiné se compose de 2 iles, Huahiné nui (la grande) et Huahiné iti (la petite) reliées par le plus grand pont de polynésie et de 8 villages.

Huahiné
Huahiné
Huahiné

Les deux plus belles plages se trouvent pour nous sur Huahiné iti. Celle du relais mahana, un hôtel situé au sud, avec un jardin de corail très bien fourni en poissons et d’où l’on peut admirer de superbes coucher de soleil.

Même si vous n’êtes pas résident, l’accès à la page est libre. Si vous consommez vous avez le droit d’utiliser kayaks et paddles à volonté ! possibilité de diner sur place avec orchestre tahitien si vous avez de la chance ce jour là.

Huahiné

Et celle de Hana iti la plage de rêve. Elle abritait le plus incroyable des hôtels jamais imaginé, le délire d’un millionaire (voir sur youtube quelques vidéos d’époque hôtel hana iti) aujourd’hui oublié car il a été rasé par un ouragan en 1998. Jamais reconstruit, il n’en reste pratiquement rien. La plage n’est accessible que par la mer mais on a aussi trouvé l’accès coté montagne grâce à des locaux… Pas évident mais la balade est sympa à faire.

Si vous voulez on vous donnera le tuyau. Sikky, le gardien, vous y attends pour réaliser des colliers de coquillages, vous prêter sa pirogue à balancier ou pour vous concocter gracieusement un menu spécial.

Huahiné
Huahiné

Pour la vanille c’est chez François Tauhiro que ça se passe dans la baie de Haapu, un personnage marquisien qu’il faudra apprivoiser un peu puis qui ne vous lâchera plus ! Nous sommes rentrés avec un sac de fruits. Sa vanille est superbe. Son voisin producteur (une grosse maison en béton au bord de la route) est moins sympa mais il emballe sa vanille sous vide, bien pratique pour le transport.

Huahiné

Comme je le disais en début d’article, ne pas oublier d’aller caresser les anguilles aux yeux bleus car avec leur 1m50 elles sont impressionnantes, surtout lorsque Nausica les nourris avec des restes de poisson perroquet ! Attention aux doigts, ça coupe. Et oui j’ai testé pour vous. Possibilité d’aller se baigner sous une cascade à proximité.

Huahiné
Huahiné

Un must : louer un bateau et partir à la journée pour découvrir Huahiné côté lagon. Débarquer sur des plages désertes et faire le tour de la petite ile pour revenir en passant sous le pont. Nous avons pique niqué sur le motu au sud de Parea où l’eau est indescriptible. Waouh !

Huahiné
Huahiné

Enfin pour ceux qui aiment l’histoire et les vieilles pierres, la grande île abrite au nord, à Maeva,  le site regroupant le plus grand nombre de marae de polynésie (centre cérémoniel ancestral) et des pièges à poissons (voir la photo couverture d’article).

 

Après 10 jours nous n’avions pas encore envie de changer de crèmerie. Y consacrer au moins une semaine.

Rédigé par :D

Publié dans #oceanie

Repost 0
Commenter cet article