Maupiti

Publié le 14 Avril 2017

Maupiti

Pour clore notre chapitre Polynésien, nous avons choisi l’île la plus typique: Maupiti. La voisine de Bora Bora refuse depuis des décennies la construction de tout hôtel de luxe pour préserver son lagon et ses pensions. La mauvaise réputation de sa passe la préserve d’un tourisme de masse et c’est tant mieux ! ici règne une atmosphère qui semble hors du temps. Quand on sait qu’elle est ravitaillée une fois par mois, ça donne le ton. 

Un minuscule caillou de 10km de circonférence enserré entre 2 motus aux airs de Tuamotu le tout dans un magnifique lagon où viennent se réfugier les raies manta. Y’a pire comme tableau !

Maupiti
Maupiti
Maupiti

Le sommet, qui est un des rares à se laisser dompter, vous offre après une bonne ascension (attention ça grimpe !) un panorama grandiose, le plus beau de Polynésie d’après les tahitiens. Je n’en ai pas fait d’autres mais depuis ses 380 m on admire ce joyau pratiquement à 360°. A faire absolument.

Maupiti
Maupiti

Nous étions logés chez Alain et Nhung (maupiti résidence) 2 fare sur la plage de tereia d’où l’on peut traverser le lagon à pied pour rejoindre le motu en face. 50 cm d’eau avec raies léopard par-ci par-là pour vous accompagner. Réserver un an à l’avance… le meilleur endroit d’après nous.

Maupiti
Maupiti
Maupiti

Ne pas passer à côté des manta bien sur, en plongée ou à l’occasion de la sortie organisée tous les samedis avec le four tahitien. Pouvoir observer ces animaux de 4m d’envergure qui semblent planer au dessus de vous c’est exceptionnel.

Maupiti

Le maa maupiti (repas traditionnel cuit dans un four enterré) avec les locaux vous fera découvrir différents plats, salade de poisson cru,porc, poulet, bénitier, taro, poé et fafaru. Le fameux fafaru (prononcez fafarou) c’est du poisson cru mariné dans de l’eau de mer fermentée à base de petits crabes et de bernards l’ermite. C’est spécial, ça sent les égouts et au goût ça ne s’arrange pas vraiment…

Maupiti
Maupiti

Le plus sympa pour visiter Maupiti c’est de faire le tour à vélo ou à pied. Allez chercher les pétroglyphes (symboles gravés sur des rochers) dans le lit de la rivière et surtout arrêtez vous au palais de la mer chez Ahky Firuu. Le chanteur / sculpteur / artiste qui construit son palais idéal, comme un certain facteur cheval en métropole, mais avec des coquillages. Un bon moment en perspective !

Vous pouvez écouter ses tubes sur youtube, « jolie polynésienne ».

Un regret: nous n’avons pas pu goûter au varo d’argent. Pas facile à attraper mais il parait que c’est encore meilleur que la langouste !

Maupiti
Maupiti
Maupiti
Maupiti

Nana Maupiti ! la salle d'attente de l'aéroport ...

Maupiti
Maupiti
Maupiti

Rédigé par :D

Publié dans #oceanie

Repost 0
Commenter cet article